Primes et Aides à l’installation d’une Pompe à Chaleur

Remplacer son système de chauffage par une pompe à chaleur : les aides financières

_____________________________________________

La pompe à chaleur est un équipement de chauffage thermodynamique à énergie renouvelable plus écologique que les systèmes de chauffage classiques. Elle récupère la chaleur contenue dans l’air, dans l’eau et dans la terre pour la transférer à l’intérieur d’un logement. Vous envisagez de remplacer votre chauffage par une PAC ? De nombreuses aides financières sont disponibles pour alléger l’investissement initial. Dans cet article, on fait le point sur les aides à disposition et sur les conditions pour en bénéficier.

Des offres très intéressantes pour le remplacement de  sa solution. De chauffage par une pompe à chaleur sont rendues possibles par la combinaison de 3 aides tout aussi intéressantes :

  • Une contribution financière des installateurs PAC et de la filière industrielle dans sa globalité. Cette contribution peut s’élever à 4000€ ;
  • La prime à la conversion de 5500€ du dispositif Coup de Pouce Chauffage EDF
  • Le programme Habiter mieux de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), laquelle prend en charge % du montant des travaux hors taxes.

Pour bénéficier de ces aides certaines conditions doivent être réunies :

  • Être propriétaire d’une maison individuelle ;
  • Disposer de faibles revenus (pour une personne célibataire, le plafond est de 14 360€ par an. Pour un couple, le plafond est de 29 506€ par an) ;
  • Avoir une chaudière fioul ou gaz
  •  

Le crédit d’impôt de 30%  

L’acquisition d’une pompe à chaleur est éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30%, exception faite pour la pompe à chaleur air/air qui n’est plus éligible à ce dispositif depuis l’année 2019.

Les dépenses engagées sont plafonnées à 8000€ pour un célibataire, veuf ou divorcé et à 16 000€ pour un couple pacsé ou marié, soumis à une imposition commune.

Attention, l’attribution d’un crédit d’impôt est soumise à plusieurs conditions :

  • Le logement concerné doit être une résidence principale dont la construction a été achevée depuis plus de 2 ans ;
  • Vous devez être le locataire du logement ou le propriétaire occupant le logement, car les propriétaires louant leur logement ne sont pas éligibles au crédit d’impôt ;
  • La PAC et sa pose doivent provenir d’une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

L’éco-prêt à taux zéro

 L’éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d’un prêt de 30 000 euros maximum pour financer les travaux. Il peut être octroyé aux propriétaires qui habitent le logement ou qui le louent à un locataire.

Ce dispositif est applicable aux pompes à chaleur aérothermie (sauf système air/air) et aux pompes à chaleur géothermie. Comme pour l’octroi d’un crédit d’impôt de 30%, les travaux doivent être réalisés par des entreprises RGE.

La TVA réduite à 5,5%

La pompe à chaleur (PAC) est éligible à TVA réduite à 5,5% (exceptée la PAC air/air) dans le cadre de travaux de rénovation.

Le logement doit être une résidence principale ou secondaire achevée depuis plus de 2 ans. La TVA à 5,5% s’applique dès lors que c’est une entreprise qui réalise les travaux. Contrairement au crédit d’impôt et à l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit n’est pas conditionnée par la mention RGE.

La TVA à 5,5% est directement appliquée par l’entreprise sur la facture des travaux.

Autres aides  

Ces « autres aides » étant soumises à des critères particuliers, le mieux est de contacter le Point Rénovation Info Service pour savoir si vous pouvez bénéficier de ces aides.

Vous connaissez désormais toutes les aides octroyées pour l’acquisition d’une pompe à chaleur !

Et La PAC à 1€ ?

Et non, ce n’est pas une blague. Depuis janvier 2019, il vous est possible d’équiper votre logement d’une pompe à chaleur (PAC) pour un euro symbolique.

Qu’est ce qui rend possible la PAC à 1€ ?